Comment préparer son enfant à un déménagement

Changer de maison, de quartier, de ville, c’est le début d’une nouvelle aventure. Mais pour vous comme pour votre enfant, repères et habitudes vont être bousculés. Alors pour l’aider à bien vivre le grand jour, voici quelques conseils.

Comment calmer les inquiétudes de mon enfant

Quel que soit l’âge d’un enfant, un déménagement est un événement marquant. Choisissez donc des mots simples et rassurants pour le lui annoncer : « Nous allons bientôt changer de maison mais sois tranquille, papa et maman seront toujours là. »

Parlez à votre enfant de sa nouvelle vie

Il faut qu’il ressente tous les aspects positifs de cet événement. Décrivez-lui son nouvel environnement avec des mots concrets : « Tu auras plus de place pour jouer », par exemple. Vous pourrez ainsi faire travailler son imagination sur sa nouvelle chambre! En écoutant ses impressions et ses éventuelles angoisses. Chaque enfant réagit différemment à un déménagement. C’est pourquoi il est important d’être à l’écoute. N’hésitez pas à le questionner sur ses impressions. Peut-être se fait-il de fausses idées sur sa nouvelle vie. Il s’imagine que tous les meubles vont rester dans votre ancien appartement (ou maison), qu’il n’aura plus ses jouets préférés. ou peut-être a-t-il a peur de ne plus retrouver les objets auxquels il est attaché. Pour qu’il ne perde pas tous ses repères, rassurez-le et gardez ses anciens meubles: lit, veilleuse, berceuse, etc. la rupture sera moins douloureuse.

Exprimez vos sentiments à votre enfant

Pour que votre enfant vive cet événement le plus sereinement possible, encore faut-il qu’il en soit de même de votre côté ! Le meilleur moyen, c’est d’exprimer vos sentiments, votre fébrilité à votre enfant. Il se sentira ainsi rassuré. Expliquez-lui que vous aussi vous êtes triste de quitter cette ancienne demeure, mais que vous êtes très contente d’entrer bientôt dans votre nouvelle maison. Un déménagement est également l’occasion d’évoquer des souvenirs. Profitez de cette occasion pour parler avec lui des bons souvenirs que vous avez vécus et des nouveaux que vous vivrez dans votre nouveau domicile.

Aidez votre enfant à se créer des repères

Si vous le pouvez, emmenez-le dans votre nouvelle maison, sinon montrez-lui des photos. Il pourra ainsi se faire une idée plus précise de l’endroit où il va vivre : sa nouvelle chambre, le jardin, etc. Dans le cas où votre enfant change d’école ou de garderie, il est préférable de les lui faire visiter. Il sera mieux préparé à la nouvelle vie qui l’attend.

Trouvez des livres sur le sujet

Plusieurs personnages qui font partie de l’univers de votre enfant (de votre adolescent) ont déjà vécu l’expérience d’un déménagement. Trouvez le livre de son personnage préféré et faites-en la lecture avec lui.

Quelques suggestions: Martine déménage, T’Choupi déménage, Oui-Oui déménage, La famille Cochon déménage, Carnet d’Allie Le déménagement

Faites participer votre enfant aux préparatifs

Pour qu’il comprenne vraiment qu’il ne va pas laisser derrière lui tous ses objets préférés, vous pouvez lui proposer de remplir lui-même ses boîtes de jouets. Il pourra ainsi retrouver plus facilement ses jouets dès son entrée dans la nouvelle maison.

Consultez votre enfant pour la décoration de sa future chambre

Une fois installés dans les nouveaux murs, consultez votre enfant pour la décoration de sa chambre. Vous pouvez choisir avec lui la couleur des murs, la nouvelle literie et les petits objets qui personnaliseront son « territoire ».

Vous êtes enfin prêts pour le grand jour!

 

Boucherville, l’un des meilleurs endroits où vivre au Canada

 

Le magazine MoneySense place Boucherville au 7e rang canadien des municipalités où il fait bon vivre, parmi les villes de 100 000 habitants ou moins.

Toute population confondue, Boucherville prend le 18e rang canadien et est la première ville québécoise citée dans ce palmares annuel.

Pour établir son classement, MoneySense se base notamment sur le prix des maisons, le compte de taxes, la criminalité et l’accès à un médecin.

Pour les enfants aussi… Boucherville fait également belle figure au chapitre des meilleurs endroits où élever un enfant. La municipalité se classe au 6e rang canadien derrière, notamment Calgary et Lévis.

par Nathalie Gilbert, journal La Seigneurie, 3 avril 2013